INDICATEURS DE PERFORMANCE

LE STANDARD DE LA NORME AFNOR QUE NOUS UTILISONS
ET QUE NOS UTILISATEURS PEUVENT ADAPTER À LEUR SITUATION

Le taux de rendement synthétique (TRS) ou Overal Equipment Effectiveness (OEE) est un indicateur de performance développé par Seiichi Nakajima dans les années 60 pour mesurer le taux d’utilisation d’une installation industrielle. Le TRS est l’indicateur le plus fréquemment utilisé de nos jours pour mesurer la performance des équipements, même s’il n’existe pas aujourd’hui de consensus international sur cet indicateur.
Néanmoins, la mesure apportée par un tel indicateur est toute

relative et est, dans la pratique, plutôt utilisée pour identifier les axes d’amélioration. L’amélioration de l’OEE est mesurée par rapport à une référence pour un équipement donné; la valeur de cet indicateur est donc propre à cet équipement et n’est pas comparable avec des équipements d’autres natures dans d’autres départements ou usines. Maximiser l’OEE ou le TEEP ne signifie donc pas nécessairement atteindre l’optimum global pour l’entité de production.

INDICATEURS ET CAUSES DE PERTE DE PERFORMANCE

TEEPTRAK vous permet d’affecter à chaque équipement ou zone suivie un ensemble de catégories de causes de pertes de performance entièrement configurables. Avec les solutions PerfTrak, QualTrak et PaceTrak, ces causes pourront être saisies par l’opérateur sur sa tablette lorsqu’un écart de production (arrêt machine, sous-performance,..) lui sera remonté par le module TEEPTRAK.
Ces causes de pertes seront rattachés à des groupes de causes qui

composeront les indicateurs de performance. Lors de la construction d’un indicateur, certains groupes de causes pourront être inclues ou exclues du calcul de l’indicateur.
Ci-dessous : un exemple de nomenclature de pertes de performance pour chaque catégorie type du calcul d’indicateurs OEE/TEEP. Pour suivre un OEE (TRS), les catégories « Arrêt du site de production » et « Temps d’arrêt planifié » ne seront pas prises en compte dans son calcul.